Comment objectiver vos produits sur le microbiote ?

La barrière cutanée est essentielle à la survie, empêchant la déshydratation et l’invasion par des substances infectieuses ou toxiques. La peau est aussi un habitat complexe pour une population diversifiée de microbiote. AU début de la vie la peau est colonisée par un large éventail de microbes, dont beaucoup sont commensaux ou symbiotiques et contribuent aussi bien au maintien de l’homéostasie (balance flore commensale / flore pathogène) qu’à des pathologies cutanées.

La peau est composée d’une variété de niches, y compris des régions avec une large gamme de pH, température, humidité et teneur en sébum qui peuvent être associées a leur propre microbiote et biofilms (bactéries + matrice extracellulaire). De nombreuses sources de données suggèrent un rôle des micro-organismes dans les maladies cutanées non infectieuses, telles que le dermatite atopique (AD, eczéma), la rosacée, le psoriasis et l’acné d’où la nécessité du maintien de l’équilibre du microbiote.

Il est possible d’utiliser différents types de protocoles pour suivre la capacité de colonisation d’espèces bactériennes, de formation de biofilms ou d’effet antibactérien avant/après traitement avec un actif ou un produit fini.

Nous pouvons réaliser différents types de tests :

  • impact de votre produit sur l’adhésion bactérienne
  • impact de votre produit sur la croissance bactérienne
  • impact de votre produit sur la formation de biofilms
  • étude in vivo
  • étude génomique

Pour en savoir plus demandez-nous notre newsletter spéciale Microbiote et n’hésitez pas à nous contacter pour toute information ou demande de devis.